LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CITE MEDIEVALE de QUIMPER (FINISTERE-29)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis (Admin)
CONNETABLE
CONNETABLE


Masculin Nombre de messages : 912
Age : 46
Localisation : Finistère - Pen ar bed
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: CITE MEDIEVALE de QUIMPER (FINISTERE-29)   Jeu 12 Avr 2007 - 16:40

Le nom Quimper correspond au breton moderne Kemper "confluent", la ville ayant été bâtie à la confluence du Steir, de l'Odet et du Jet. Ce terme kemper se retrouve dans le gallois moderne cymer "conjonction" et l'irlandais moderne comhar "coopération". Le nom ancien de la ville était Quimper-Corentin - Saint Corentin étant réputé le premier évêque - puis à la Révolution française elle a été rebaptisée Montagne-sur-Odet pour enfin devenir Quimper. C'est à Quimper-Corentin que Jean de La Fontaine place sa fable du Charretier embourbé. Aquilonia était le nom romain de Quimper.

Une agglomération gallo-romaine a été repérée dans le quartier de Locmaria. Elle comportait un forum et des thermes au centre d'un quadrillage dont un élément significatif a été retrouvé en 2006 à proximité d'un probable port sur l'estuaire et d'une acropole située sur le sommet occidental du Mont Frugy. Une voie romaine la reliait à Vannes et d'autres à Brest, Carhaix et la Pointe du Van.
Elle semble avoir subsisté sans traces historiques après le VIe puisqu'une civitas aquilonia (la cité du Nord?) mentionnée dans un acte du XIe siècle par le nom d'un lieu de culte Sancta Maria in aquilonia civitate existait autour de l'église de Locmaria comme semble le confirmer un autre acte de 1124.

Vers la fin du IXe apparaît la mention d'un évêque de saint Corentin, premier évêque selon la tradition, pour l'un des ses successeurs. Le nom de Kemper ou de Quempercorentin apparaît à la fin du XIe siècle. On trouve ensuite les termes latins Confluentia et C(h)orisopitum que l'on croit être une cacographie de Curiosolitum (l'ancienne cité gauloise des Coriosolites, chef-lieu « Fanum Martis »/Corseul, prés de Dinan. On trouve à Locmaria quelques traces d'un culte de Saint Tudy (voir à ce propos l'équivalence avec Saint Tugdual) et la mention d'un très ancien monastère qui aurait suivi les usages celtiques. Une pierre Maen Tudi existe en effet sur le minihi du prieuré de Locmaria. Mais rien encore de probant sur la préhistoire du siège épiscopal qui n'est pas donné comme d'origine ultramarine comme d'autres en Bretagne. Le Haut-Moyen Âge montre une confusion du pouvoir ducal et épiscopal sous un certain Binidic, fils de Budic de Châteaulin. Cette situation contestable est dénouée par l'attribution du Comté de Cornouaille à Alain Canhiart (ou Cainhart), fils de Binidic, et celle de l'évêché successivement à ses deux frères, Orscant et Binidic. Il en restera le fait que l'évêque gardera jusqu'en 1791 la possession de la ville fortifié entre l'Odet, le Steir et le Frout, le comte, puis duc de Bretagne gardant le faubourg ouest connu sous le nom de la Terre-au-Duc.

La ville se développant, le duc de Bretagne est amené à tenir compte des notables et à leur octroyer des privilèges pour favoriser l'économie locale et donc ses propres rentrées fiscales. Le mouvement s'amorce par un acte de Jean IV, mais si des réunions du « corps de ville » sont attestées dans l'une des chapelles de la ville close, on n'a pas trace de luttes pour ériger une « commune » en opposition avec l'autorité ducale ou épiscopale. Ce n'est qu'en 1704 que la création d'un office de maire est décidée. Le Moyen Âge est une période de développement économique et aussi des ordres religieux qui s'installent dans et hors de la ville close. En 1490 éclate une insurrection paysanne appelée « La commune de Cornouaille » : des milliers de paysans mal armés assiègent la ville, mais sont repoussés et massacrés.





sources : wikipedia

_________________

http://www.aide-et-action.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexislorens.fr
 
CITE MEDIEVALE de QUIMPER (FINISTERE-29)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport cité de carcassonne
» Quimper et Léon
» Récite ton chapelet
» RÉCITE TON CHAPELET. Charles Peguy
» Récite ton chapelet, dit DIEU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: APPROCHE THEMATIQUE :: LES LIEUX :: CHATEAUX FORTS ET CITES-
Sauter vers: