LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chant grégorien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 33
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Chant grégorien   Mer 10 Mar 2010 - 0:21

Jean Foyer, passionné par le chant grégorien qu’il a découvert dans son enfance, explique ici la genèse du chant grégorien, l’origine de cette appellation et les débuts de l’histoire de cette manière de chanter, propre à la liturgie romaine et à l’Eglise d’Occident.

En effet, comme l’explique Jean Foyer : « le chant grégorien n’est vraiment lui-même que dans les actions liturgiques, dans sa fonction, car il est une prière chantée ».

Si ce chant est attribué au pape Grégoire le Grand (540-604), il atteint son apogée grâce à la politique d’unification de Charlemagne au IXe siècle.
Plus tard, au XVIe siècle, les humanistes adressent des reproches à ce chant officiel et l’on voit se développer un chant néo-grégorien imposé par l’épiscopat gallican.

Jean Foyer relate également comment ce plain-chant a été rénové par les abbayes, dont la plus célèbre reste celle de Solesmes, grâce à la figure de Dom Géranger, premier abbé de Solesmes.

Trois pauses musicales illustrent les propos de Jean Foyer. Elles sont interprétées par le Chœur grégorien de Paris sous la direction d’Olga Roudakova.

Like a Star @ heaven Voici le lien Like a Star @ heaven
http://www.canalacademie.com/ida816-La-redecouverte-du-chant-gregorien.html

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.motsprecieux.fr/
speminalium



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Chant grégorien   Sam 9 Mar 2013 - 11:16

Quelques précisions au sujet du chant grégorien:
- Grégoire Le Grand n'a pas composé ces musiques divines, il a simplement eu l'idée brillante de la faire collecter par des chantres missionnés.
- Le but, pour simplifier, était d'unifier la liturgie chrétienne afin de renforcer le sentiment d'appartenance communautaire et la puissance de la prière. En effet, dans un monde où l'on ne connait pas les fuseaux horaires, l'idée que tous les chrétiens prient à la même heure en chantant les mêmes antiennes et les mêmes psaumes mène à croire que Dieu ne peut qu'entendre une telle ferveur.
- Avant Grégoire et encore un peu après (il est mort très longtemps avant d'avoir vu l'accomplissement de son oeuvre, d'ailleurs, comme indiqué ci-dessus, le personnage important après lui c'est Charlemagne qui, 2 siècles plus tard, a repris l'idée à son compte pour des raisons politiques. Et afin de permettre cela, il a créé ses fameuses écoles réservées aux moines qui deviendraient copistes...), les répertoires musicaux et les rites liturgiques étaient disparates. Par exemple, la France était fidèle au rite gallican, la région de Milan chantait de l'Ambrosien ( rite de St Ambroise ) et à Rome, on chantait le Vieux Romain même si de nombreuses pièces issues de ces rites se ressemblaient.
- St Grégoire, et ses successeurs, ont donc fait dresser un inventaire qui a eu de nombreuses conséquences, dont:
- L'élaboration d'un début de système d'écriture musicale proche de ce qu'on appellerait aujourd'hui de la sténo mais assez imprécis.
-L'appauvrissement du répertoire ancien car certains chants ont été écartés (je rappelle que le but était que l'on prie de la même manière dans toutes les églises de la chrétienté) et certains perdus.
- La composition de nouvelles pièces plus élaborées formellement et vocalement
- La création d'ateliers de copistes dans les abbayes (et les nombreux savoirs faire qui vont avec )
- La création d'écoles de chantres et de psalmistes, de manécanteries et de psalettes... (il fallait 8 ans d'études, tout de même, pour devenir un chantre de base !)
- Etc.
Le travail a été très long. Imaginez le temps qu'il faut à un pape du VIIème siècle pour avoir l'idée, la perfectionner et donner les ordres. Réunir les chantres compétents, les envoyer des tous les diocèses de la chrétienté (arrivaient-ils tous à bon port ?) à pieds ou dos d'âne. Sur place, chacun se fait chanter tous les chants en usage pour les noter et les apprendre par coeur. Rentrer à Rome, réunir les commissions d'harmonisation, sélectionner les chants appropriés. Recopier le recueil original (Antiphonaire) en de nombreux exemplaires, repartir dans les diocèses, imposer la réforme, éduquer les chantres sur place qui eux-mêmes enseignent dans les psalettes.............................................................. Charlemagne est arrivé en cours de chantier, si je puis dire Wink
En hommage à celui qui a déclenché la révolution culturelle et religieuse, on a ensuite appelé ce chant le Grégorien, mais l'essentiel des oeuvres est du Chant Vieux Romain (certaines antiennes datent du IVème siècle au moins et quand on analyse les pièces les plus simples, on se rend compte qu'elles ressemblent furieusement au répertoire juif, ce qui est logique vu que les chrétiens des églises primitives pratiquaient les 2 religions).
J'ai écouté il y a longtemps avec attention l'émission qui est évoquée dans le post précédent. Jean Foyer est touchant par son érudition affective mais il n'a pas toujours raison. Toutefois, je me garderais bien de démonter un tel discours si enthousiaste, déclamé avec autant de passion, car il donne envie de se pencher sur la question et en cela, il atteint son but.
Le Choeur Grégorien de Paris se déplace tous les ans à Rocamadour pour une semaine estivale pendant laquelle il anime une partie des offices et donne des auditions. Certains de ses membres prolongent même leur séjour pour participer au Festival et au stage Cantica Sacra qui ont lieu en août. Ecouter ou apprendre le répertoire dans d'aussi vieilles pierres est un véritable saut dans le temps. Et cette année, le sanctuaire de Rocamadour fête ses 1000 ans bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chant grégorien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kyrie eleison - Vieux chant grégorien du 6e siècle
» Le chant grégorien
» Documentaires Dailymotion sur les moines, abbayes...
» Montréal et la messe extraordinaire de la communauté latine catholique St Paul
» Ondes cérébrales et PES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: RECONSTITUTION HISTORIQUE :: LA VIE QUOTIDIENNE :: MUSIQUE-
Sauter vers: