LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La maison de l'Histoire de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 33
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: La maison de l'Histoire de France   Ven 8 Oct 2010 - 10:30

Voici un article trouvé sur le net :


"La Maison de l’histoire de France ouvrira en 2015 dans le Marais

Le choix présidentiel de loger ce futur musée sur le site parisien des Archives nationales remet en cause leur conservation selon les syndicats

C’est devenu une tradition de la Ve République, chaque président inscrit à son palmarès la création d’un musée : Pompidou, Beaubourg ; Orsay, Giscard ; Mitterrand, le Grand Louvre ; Jacques Chirac, les arts premiers.

Nicolas Sarkozy, soucieux comme ses prédécesseurs de laisser son empreinte dans l’histoire de France, a choisi de dédier à celle-ci… un musée. Dimanche, lors d’une visite à Lascaux, il en a annoncé la création sur le « site des Archives nationales, grand quadrilatère regroupant, au cœur de Paris, les hôtels de Soubise et de Rohan autour de grands jardins ».

Un site choisi pour sa situation centrale, au détriment d’autres options comme le château de Vincennes. Et qui présente l’intérêt – en période d’austérité – de pouvoir être aménagé à moindre coût (60 millions d’euros) qu’une création architecturale, un temps envisagée sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt.

"Une histoire ouverte sur le monde"
Dès le début de son mandat, le président de la République avait demandé au ministre de la culture d’étudier « le projet de créer un centre de recherche et de collections permanentes dédié à l’histoire civile et militaire de la France ». En novembre 2007, un premier rapport avait été confié en ce sens à Hervé Lemoine, conservateur du patrimoine, devenu depuis directeur des Archives de France.

Pour apaiser les réticences d’historiens redoutant un musée figeant une histoire officielle et politisée, un deuxième rapport avait été demandé à Jean-Pierre Rioux, spécialiste du XXe siècle. Celui-ci se réjouit aujourd’hui de voir retenu le nom de « Maison » qu’il avait suggéré, symbolisant « une histoire ouverte sur le monde » dans laquelle « tous nos contemporains pourraient se retrouver ».

Auteur d’un troisième rapport, Jean-François Hébert, président du château de Fontainebleau, devient, lui, responsable de la préfiguration de cette Maison de l’histoire de France, avec l’aide prochaine d’un conservateur du patrimoine et d’un comité scientifique.

Sur sa proposition, reprise dimanche par Nicolas Sarkozy, celle-ci « s’incarnera dans un réseau de musées » comprenant, dans un « premier cercle » : le Musée de la préhistoire des Eyzies-de-Tayac (Dordogne), le Musée d’archéologie de Saint-Germain-en-Laye, le Musée du Moyen Âge de Cluny (Paris), le Musée de la Renaissance d’Écouen, les châteaux de Pau, de Fontainebleau et de la Malmaison, le Musée de Compiègne et le Musée des plans reliefs aux Invalides.

Un espace d'exposition temporaire
Une exposition temporaire à la fin de 2011 donnera le coup d’envoi. La Maison de l’histoire de France n’ouvrira dans sa forme définitive qu’en 2015. Elle devrait comprendre une galerie chronologique et un espace d’exposition temporaire, sur 10 000 m2 au total dans l’hôtel de Soubise et le bâtiment Napoléon III situé derrière.

Un choix qui « remet en cause la conservation des Archives nationales », dénoncent les syndicats de cette institution. Ils font valoir que si les archives récentes (postérieures à 1790) doivent déménager en 2013 dans un nouveau centre à Pierrefitte-sur-Seine, l’espace libéré devait être aussitôt occupé par plus de cinquante années de minutes notariales qui attendent leur collecte et par le redéploiement de chartes scellées médiévales, actuellement comprimées dans des cartons. « Des discussions vont s’ouvrir », promet-on au ministère de la culture. "

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.motsprecieux.fr/
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 33
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: La maison de l'Histoire de France   Lun 10 Jan 2011 - 18:43

Un article paru dans Le Monde :


Maison de l’histoire de France : nomination du comité scientifique


"Avant le 10 janvier", avait promis Frédéric Mitterrand. C'est finalement jeudi 13 que le ministre de la culture annoncera la composition du "comité d'orientation scientifique" de la Maison de l'histoire de France. D'ores et déjà, cependant, Le Monde est en mesure d'en divulguer les principaux membres.

Sauf surprise de dernière minute, y siégeront l'archiviste Paule René-Bazin, les historiens Jacques Berlioz (directeur de l'Ecole nationale des chartes), Dominique Borne (doyen de l'inspection générale de l'éducation nationale), Eric Deroo (spécialiste de la colonisation et documentariste), Jean Favier (ancien directeur général des Archives de France et spécialiste d'histoire médiévale), Etienne François (ancien directeur du Centre Marc-Bloch de Berlin), Dominique Missika (productrice à France Culture et éditrice chez Robert Laffont), Pascal Ory (professeur à l'université Paris-I et spécialiste d'histoire culturelle), Jean-Christian Petitfils (spécialiste des XVIIe et XVIIIe siècles), Jean-Pierre Rioux (ancien inspecteur général de l'éducation nationale), Anthony Rowley (directeur éditorial chez Fayard), Benjamin Stora (professeur à l'université Paris-VIII et spécialiste de la colonisation), Laurent Theis (médiéviste et éditeur chez Perrin) et Emmanuel de Waresquiel (spécialiste du XIXe siècle).

Certains de ces noms étaient attendus, à commencer par celui de Jean-Pierre Rioux, qui pourrait présider le futur comité. Auteur de nombreux livres d'histoire politique et culturelle, il avait été chargé en février 2009 par Christine Albanel, alors ministre de la culture, d'étudier des sites susceptibles d'accueillir la Maison de l'histoire de France, un projet mis à l'étude par Nicolas Sarkozy dès 2007.

Plus surprenante est en revanche la présence de Pascal Ory et Benjamin Stora. Etiquetés de gauche, ils ont, comme d'autres, beaucoup hésité à dire oui. Si Frédéric Mitterrand leur a garanti que le futur comité d'orientation scientifique serait "vraiment décisionnaire", ils confient toutefois qu'ils en partiraient dans le cas où ils se sentiraient "instrumentalisés".

SORTIE DE CRISE

Cette liste appelle plusieurs remarques. Les mauvaises langues diront qu'elle manque de femmes et de jeunes, que les spécialistes d'histoire contemporaine y sont surreprésentés, et qu'aucun "antiquisant" n'y figure. Ceux qui ont suivi les discrètes tractations des dernières semaines noteront aussi que les efforts déployés par Frédéric Mitterrand pour rendre acceptable un projet très controversé en raison de son lancement dans le contexte du débat sur l'identité nationale, n'auront pas suffi à convaincre des historiens comme Fabrice d'Almeida, Pierre Assouline, Jean-Noël Jeanneney, Jacques Le Goff, Mona Ozouf ou Pierre Nora d'y participer.

Après une première réunion de travail jeudi 13 janvier, les membres du comité d'orientation scientifique auront deux dossiers à traiter en priorité. Tout d'abord trouver une sortie de crise avec les Archives nationales, dont une partie des personnels occupe depuis le 16 septembre 2010 l'hôtel de Soubise, dans le quartier du Marais à Paris, pour protester contre l'installation dans ce lieu de la future Maison de l'histoire de France. Et puis surtout réfléchir au contenu de la future institution.

L'un des points les plus délicats à trancher concernera l'exposition permanente, cette "galerie du temps" censée présenter un panorama général de l'histoire de France, et dont le bien fondé est d'ores et déjà contesté par certains membres du comité d'orientation scientifique.

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.motsprecieux.fr/
 
La maison de l'Histoire de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JESUS en KABYLIE
» Chateau hanté de Canteloup
» Histoire et Nom de Rue....
» (2008) ENQUETE -MAISON ROUGE 77- 14 JUILLET Une enquête
» Une maison épargnée par le feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: LA TAVERNE :: LE COMPTOIR-
Sauter vers: