LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Familles royales - vie publique, vie privée * XIVe et XVe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 33
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Familles royales - vie publique, vie privée * XIVe et XVe    Ven 8 Oct 2010 - 10:42

Christiane Raynaud (dir.), Familles royales - vie publique, vie privée aux XIVe et XVe siècles, Publications de l’Université de Provence, Coll. Le temps de l’histoire, 2010

Résumé :
À la fin du Moyen Âge, les sources font peu à peu sortir de l’ombre les familles royales. Le contraste est alors saisissant entre quelques grands moments publics baptêmes, mariages funérailles, la vie de cour et un quotidien hors norme. Le rôle de la reine, la place des enfants, les liens sororaux si mal connus et l’influence de la fratrie sont autant d’enjeux de pouvoir. Au-delà, l’extension réelle des solidarités au reste de la famille maternelle, paternelle et spirituelle peut s’apprécier au rythme de ses réunions et par des pratiques communes, comme le mécénat et le partage des dévotions. À l’heure des ultimes adieux, la famille a encore sa place. Le roi souhaite lui être associé pour l’éternité grâce au démembrement de sa dépouille et à son intégration dans la mémoire dynastique. L’harmonie de la maison royale, voulue par Dieu et garante de la paix et de la prospérité du royaume, est un exemple présenté à tous. Cette image est pourtant mise à mal par des déchirements bien ordinaires, des conflits et des drames célèbres. Mais dans les luttes pour parvenir au pouvoir, l’exercer, le conserver, malgré les passions, qui se donnent, les membres de ces familles, loin d’être affranchis des contraintes communes, doivent en subir de plus grandes pour conserver leur légitimité. Le service de la Couronne oblige. Cette exigence rend ces familles singulières.

Sommaire :

Avant-Propos
Introduction

Une spécificité
Peter Ainsworth, Les familles royales dans les Chroniques de Jean Froissart :entre textes et images
Christiane Raynaud, Négociations matrimoniales, mariages et familles royales dans les Chroniques d’Enguerrand de Monstrelet
Carolyne Masse, Liens sororaux et familles royales : l’exemple de la visite de l’empereur Charles IV à la reine de France, Jeanne de Bourbon

Un profond renouvellement
Myriam Martellucci, Audiences royales et famille dans les Grandes chroniques de France
Hervé Lebègue, Famille royale et réforme dans les écrits politiques de Jean Juvénal des Ursins
Fabien Roucole, De royale et impériale maison : Les liens de parenté de Jean de Luxembourg, comte de Ligny

Modèles et contre modèles
Jean Thibault, Familles royales, familles princières : l’exemple atypique de la famille d’Orléans au xve siècle ou la Légitimité assumée par la Bâtardise
Yannick Frizet, Louis XI et le partage familial de la dévotion
Franck Collard, Meurtres en famille. Les liens familiaux à l’épreuve du poison chez les Valois (1328-1498)

Conclusion
Table des illustrations
Noms de lieux et de personnes

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.motsprecieux.fr/
 
Familles royales - vie publique, vie privée * XIVe et XVe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» master droit social : fac publique ou privée?
» Droit public et privé des biens
» master droit social : fac publique ou privée?
» Une pierre dans la rivière? PRIVE OU PUBLIC
» Étudier en Malaisie, comment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: HISTOIRE DU MOYEN AGE :: LES PERIODES DU MOYEN AGE :: VALOIS (XIVe-XVIe)-
Sauter vers: