LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plateau de jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 33
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Plateau de jeu   Mer 24 Nov 2010 - 11:03

J'avoue que je ne savait même pas que ça existait avant de tomber dessus par hasard sur le net.

Voici l'article que j'ai trouvé :

"Mar­chands du Moyen-​Âge, avec un titre pa­reil, on se doute que l'on va avoir à faire à des mar­chan­dises... au moyen-​âge. Le prin­cipe du jeu tient donc dans son nom. Vous allez in­car­ner des mar­chands à la lutte pour de­ve­nir le plus in­fluent. Vous allez sillon­ner les routes com­mer­ciales afin de re­vendre vos pro­duits à Vienne, Paris, Ham­bourg...

A l'ou­ver­ture de la boite de Mar­chands du Moyen-​Âge, on a droit à une plé­thore de ma­té­riel.
Le pla­teau est clas­sique, pas très en­ga­geant mais assez clair. On se per­dra un peu au début entre les dif­fé­rents ta­bleaux, mais on s'y fera assez ra­pi­de­ment. Il re­pré­sente six villes (Brugge, Köln, Ham­burg, Wien, Ge­no­va et Paris). On re­trouve en­suite trois cha­riots en bois sur les­quels on doit col­ler un sti­cker pour leur don­ner de l'al­lure. Même opé­ra­tion pour le pavé en bois ap­pe­lé cour­sier.
Du très clas­sique pour la suite : des pièces en car­ton, des cartes, des tuiles en car­ton, des cy­lindres et des cubes en bois.
Vient en­suite le disque des prix : une roue assez ori­gi­nale avec deux ai­guilles qui, au bout de deux par­ties com­men­çaient déjà à perdre de leur éclat noir na­tu­rel. Mais Fi­lo­so­fia a pour­vu à tout en ajou­tant deux ai­guilles sup­plé­men­taire.
Ajou­tons à cela les pa­ra­vents pour plan­quer son magot et on a fini de dé­bal­ler le jeu.

Mar­chand du Moyen-​Âge semble très clas­sique mais il n'en est rien. Des mé­ca­nismes ori­gi­naux et assez in­té­res­sants font leur ap­pa­ri­tion.

Le jeu se dé­roule en sept phases que le pre­mier joueur di­rige (on en change à chaque tour).
- La pre­mière phase est une phase d'achat de mar­chan­dises, que l'on achète selon le prix fluc­tuant du mar­ché. Il existe six pro­duits dif­fé­rents. Une fois que l'on a in­ves­ti, on les place dans les en­tre­pôts per­son­nels des joueurs, dans la ville de notre choix.
- La phase sui­vante est une phase de bluff. Cha­cun mise à poing fermé une cer­taine somme pour de­ve­nir le maître char­geur du cha­riot et ainsi mai­tri­ser les coûts de char­ge­ment. Ce­lui-​ci peut pla­cer "gra­tui­te­ment" trois mar­chan­dises d'un seul type, et dé­ter­mi­ner le prix de char­ge­ment, à la tête du client. Com­prendre qu'il n'est pas obli­gé de pra­ti­quer la même po­li­tique ta­ri­faire avec tous les joueurs.
- La troi­sième phase per­met le dé­pla­ce­ment des cha­riots à l'aide de tuiles nu­mé­ro­tées de un à quatre. Mais il faut bien les gérer car une tuile uti­li­sée est re­tour­née et ne peut plus être ré­cu­pé­rée avant que toutes ne soient faces ca­chées. Ainsi, on dé­ter­mine cha­cun son tour quel cha­riot on veut faire avan­cer, ou en­trer en ville. Si le cha­riot croise le cour­sier, on a le droit de choi­sir une carte in­fluence, qui peut être fort in­té­res­sante. Elle per­met, par exemple, de pra­ti­quer des char­ge­ments gra­tui­te­ment ou en­core un coût de main­tien du sta­tut so­cial amoin­dri.
Ta­bleau des prix- La pro­chaine phase est celle de mo­di­fi­ca­tions de prix. Chaque joueur prend son disque et peut faire mon­ter les prix d'une ou deux mar­chan­dises (ou au­cune) sur le ta­bleau des prix. Ce ta­bleau per­met de connaître les prix d'achat et de vente des pro­duits. Une fois au ni­veau maxi­mum, si on conti­nue de faire mon­ter le prix des mar­chan­dises, ce­lui-​ci re­vient à son ni­veau le plus bas.
- La phase cinq est celle de dé­char­ge­ment des cha­riots et de vente des mar­chan­dises. A chaque cha­riot ar­ri­vé en ville, on avance le pion sur l'échelle d'ar­ri­vée des cha­riots. Puis on vend les mar­chan­dises à leur prix fixe, ainsi qu'un bonus en fonc­tion de la ville.
- La phase six per­met de nou­veau de s'amu­ser avec les en­chères. Le plus of­frant choi­si parmi les quatre cartes re­tour­nées. Le pre­mier joueur an­nonce son offre, et ainsi de suite jusqu'à ce que les joueurs dé­si­rent s'ar­rê­ter. Le plus of­frant choi­si sa carte et ne par­ti­cipe plus aux en­chères. Seules trois cartes pour­ront être ac­quises par tour. Ces cartes per­mettent par exemple de pou­voir ajus­ter le prix d'une mar­chan­dise vers le haut ou le bas, ou bien de dé­pla­cer un cha­riot.
- La der­nière phase est celle du main­tien du sta­tut et de son as­cen­sion. Chaque joueur paye le coût de son sta­tut so­cial men­tion­né sur le ta­bleau du sta­tut so­cial. En­suite, il est pos­sible de mon­ter au maxi­mum de deux cases de sta­tut so­cial en payant le coût de­man­dé.

Le jeu se ter­mine lors­qu'un cer­tain nombre de cha­riots est par­ve­nu dans les cités. Le vain­queur est le plus élevé dans l'échelle des sta­tuts, et, en cas d'éga­li­té le plus riche l'em­porte.

Mar­chands du Moyen-​Âge in­nove par ses mé­ca­nismes amu­sants. La né­go­cia­tion de­vient un moyen de ga­gner, et, dans une va­riante, il est sug­gé­ré de né­go­cier à huis-​clos, ce qui ap­porte une di­men­sion sup­plé­men­taire.
La phase de mo­di­fi­ca­tion des prix est ma pré­fé­rée, je m'amuse comme un petit fou à plom­ber les choix des autres mar­chands, mo­di­fiant tous leurs plans et leurs es­poirs de gain. Les phases d'en­chères et de né­go­cia­tions sont aussi très amu­santes, pour peu qu'elles soient jouées à fond.
Au final, chaque phase prise sé­pa­ré­ment a son côté lu­dique et, au final, le jeu est sur­tout amu­sant pour ces as­pects plus que pour la vic­toire fi­nale qui en fait im­porte peu. Les im­pré­vus dus aux autres joueurs par­ti­cipent clai­re­ment à l'in­ter­ac­ti­vi­té de Mar­chands du Moyen-​Âge et per­mettent de pas­ser un bon mo­ment entre amis.
Au final Mar­chands du Moyen-​Âge est un bon jeu qui aura as­su­ré­ment sa place dans votre lu­do­thèque ! "


Et voici le site internet : http://www.filosofiagames.com/jeux/marchands-du-moyen-age.php

Si quelqu'un y a déjà joué, ça serait sympa de nous dire s'il est bien Wink

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.motsprecieux.fr/
simont

avatar

Masculin Nombre de messages : 61
Localisation : Hanebont
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Plateau de jeu   Dim 28 Nov 2010 - 13:51

je l'ai aperçu il ya trois jours dans un magasin de jeux de société (les balivernes)
J'ai lu le résumé derrière la boite ça à l'air sympa.
j'ai aperçu aussi :
"http://www.reservoir-jeux.com/jeux-de-societe/les-jeux-qui-montent/les-chevaliers-de-la-table-ronde.php" Les chevaliers de la table ronde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plateau de jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau plateau télé pour l'équipe normande d'ufologie dynamique
» Plateau de Saclay (91) nuit du 24 au 25 mai 2011 : lumières mouvantes
» Plateau servietté
» Le Plateau Tibétain
» Photographie : La Chaîne des Puys vue du plateau de Gergovie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: LA TAVERNE :: LE COMPTOIR-
Sauter vers: