LA PASSION DU MOYEN AGE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

 

 l'Ecosse aux XXe siècle

Aller en bas 
AuteurMessage
Ross Harris
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
Ross Harris


Masculin Nombre de messages : 159
Age : 62
Localisation : ILLIFAUT 22230
Date d'inscription : 04/04/2007

l'Ecosse aux XXe siècle Empty
MessageSujet: l'Ecosse aux XXe siècle   l'Ecosse aux XXe siècle Icon_minitimeJeu 2 Avr 2009 - 10:39

De la même manière qu’elle en tire profit,
l’Écosse souffre de son fort lien avec l’empire britannique après la
Première Guerre mondiale. Dans les Highlands, dont la population est
enrolée de manière plus importante que dans le reste de la population,
une génération entière de jeunes hommes est décimée, et la population
de nombreux villages diminue dans de grandes proportions.

Dans
les Lowlands, particulièrement à Glasgow, les mauvaises conditions
sanitaires et sociales mènent à une certaine agitation. John MacLean
devient une figure politique clé dans ce qui est aujourd’hui connu sous
le nom de Red Clydeside et en janvier 1919, le gouverment britannique,
craignant une révolution naissante, déploie des chars d’assaut et des
soldats dans le centre de Glasgow. Pendant les années 1920 et 1930, un
chômage massif touche cette même ville ainsi que Clydebank en raison de
la grande dépression et de la concurrence internationale.

Au
cours de la Seconde Guerre mondiale, les bases navales et les
infrastructures écossaises sont des cibles prioritaires pour
l’Allemagne. Les attaques sur Scapa Flow et Rosyth permettent aux
chasseurs de la Royal Air Force d’abattre des bombardiers dans les
régions du Firth of Forth et de East Lothian. Les chantiers de
production de Glasgow et Clydeside jouent un rôle clé dans l’effort de
guerre britannique, et subissent par conséquent des attaques de la
Luftwaffe. Clydebank, en particulier, enregistre de nombreuses pertes
humaines et des destructions massives. Les Highlands fournissent encore
une fois un grand nombre de troupes.

La bataille de l’Atlantique
force les convois militaires à naviguer dans le Nord de l’océan, et
l’Écosse joue alors un rôle important dans la résolution du conflit.
Comme lors de la Première Guerre mondiale, Scapa Flow dans les Orcades
est une base importante de la Royal Navy. La proximité relative des
Shetland et de la Norvège permet la mise en place du Shetland Bus — des
chalutiers aidant les Norvégiens à fuir l’occupation nazie — ainsi que
d’expéditions dans la mer du Nord.

Dans les années qui suivent
la fin de la Seconde Guerre mondiale, la situation économique de
l’Écosse devient de plus en plus problématique, notamment à cause de la
concurrence internationale et d’une industrie inefficace. Un changement
a lieu à partir des années 1970 avec la découverte du pétrole et du gaz
de la mer du Nord et la conversion de l’économie écossaise à
l’industrie des services. Cette période voit l’émergence du Scottish
National Party et des mouvements pour l’indépendance de l’Écosse et, de
manière plus représentative, de la décentralisation. Toutefois, un
référendum sur cette dernière obtient une réponse négative en 1979.

Quand
la guerre froide s’intensifie, les États-Unis déploient des missiles
Polaris et des sous-marins dans le Holy Loch du Firth of Clyde (1961),
malgré l’opposition des militants du mouvement Campaign for Nuclear
Disarmament. La Royal Navy poursuit dans cette voie en agrandissant la
base navale de Faslane sur le Gare Loch afin de lui permettre
d’accueillir des sous-marins de la classe Resolution ainsi que la
première patrouille d’un sous-marin équipé de missiles Trident, bien
que la base américaine soit fermée à la fin de la guerre froide.

En
1997, le gouvernement travailliste de Tony Blair tient à nouveau un
référendum sur la décentralisation. Une issue positive amène le
rétablissement du parlement écossais qui siège jusqu’à maintenant à
côté du palais de Holyrood à Édimbourg.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hermine-et-chardon.com
 
l'Ecosse aux XXe siècle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: HISTOIRE DU MOYEN AGE :: HISTOIRE REGIONALE :: ECOSSE-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser