LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CITE MEDIEVALE DE GUERANDE (LOIRE ATLANTIQUE-44)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis (Admin)
CONNETABLE
CONNETABLE


Masculin Nombre de messages : 912
Age : 46
Localisation : Finistère - Pen ar bed
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: CITE MEDIEVALE DE GUERANDE (LOIRE ATLANTIQUE-44)   Mer 11 Avr 2007 - 18:57

Guérande (en breton contemporain : Gwenrann ce qui signifie "pays blanc", en référence aux marais salants, Géraundd en gallo) est une commune française, Chef-lieu de Canton, située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire, et membre de la Communauté d'agglomération "Cap Atlantique".

Guérande au Moyen âge
560 : Bataille entre Clotaire, Roi des Francs et Conan, Roi des Bretons en Presqu'ile de Guérande. (lieu exact inconnu, près de Guérande ...)

Haut moyen âge : Selon les sources médiévales postérieures (Manuscrits des abbayes de Redon, Noirmoutier et Tours), on attribue la fondation de Plou Wen-rann ou Bro Wenrann (pays blanc ou pays en friche), et celle du premier noyau urbain autour d'une première église sur le site actuel de la ville, au roi breton vannetais Waroc'h II, vers 580. Ce dernier s'installe avec sa cours à "Les-Guiriac", lieu-dit localisé à proximité de Piriac-sur-Mer.
Translation des reliques de Saint Aubin au cours du VIIe siècle (né près de Vannes (?), évêque d'Angers, 469 (?) - 550) qu'une tradition tenace fait enfant du pays.
Une seconde église est construite au VIIIe siècle, dont on a retrouvé des éléments sous l'actuelle Collégiale. Nominoë, Roi de Bretagne, instaure un évéché à Guérande, et sépare la région guérandaise de l'archevêché de Tours, pour la rattacher à l'influence bretonne. Guérande sera définitivement rattachée à l'évéché de Nantes en 857.
854-855 : premières mentions écrites (donations à l'abbaye de Redon) de salines dans les alentours de Guérande : à Clis et à Saillé. Si la récolte du sel est une pratique très ancienne, ce document montre que la construction des salines, selon la conception actuelle des marais salants de Guérande, se fait bien avant le IXe siècle. (Héritage gallo-romain probablement.)
857 : Première mention écrite explicite de la ville de "Uuenrann".
En 870, le Roi Salomon de Bretagne, transforme la paroisse de Guérande en Collégiale avec 14 chanoines.
La région est affectée par plusieurs incursions des Normands entre 843 et 1013.
En 919, Saint Aubin aurait fait une apparition miraculeuse, chevalier blanc sur un cheval blanc, (alba = blanc en latin, d'où l'association étymologique probable avec Albin, Aubin) chassant les Normands qui assiègeaient la ville.

XIe siècle : L'ancien Plou Wen-rann est divisé en trois seigneureries : la Châtellenie de "Guérrande", la châtellenie du Pont (Pontchâteau), et la Vicomté de Donges, sous la suseraineté du comte de Nantes et du Duc de Bretagne.
XIIe : Un nouvel édifice religieux est construit en style roman (chapiteaux historiés dans la nef) sur les fondations des plus anciens. La ville prend son extension actuelle à cette époque, et des fortifications en pierre sont construites.
En 1206, Philippe Auguste destitue les Viguiers (Vicarius), au profit de Sénéchaux. Guérande est alors partie intégrante de la Sénéchaussée de Nantes, dont les limites s'assimilent à celle de l'évéché.
Le 13 juillet 1312, Une bulle du pape Clément V institue un Prévôt avec mître et crosse à la tête du Châpitre de la Collègiale. La nomination du Prévôt sera ensuite systématiquement ratifiée par le Pape et le Duc de Bretagne, puis le Roi de France. Le sacré collège sera dissout à la Révolution. (Voir le tableau de Jacob Catrou dans la Collègiale, peint en 1642, classé MH)
1341 : institution de la Gabelle, impôt sur le commerce du sel. Guérande, ville produisant du sel, en est exemptée.

Guérande durant la Guerre de Succession de Bretagne (1341-1364)
26 décembre 1332 : un acte indique que Guerrande, Baas et Saillé appartiennent à Jean de Bretagne, Comte de Monfort. (En 1214, un acte signale que Guérande est à la disposition de Pierre Mauclerc)
1342 : sac de Guérande, par les troupes espagnoles et gènoises sous le commandement de Louis d'Espagne, du Parti de Charles de Blois, la ville et l'église sont la proie des flammes, démentellement partiel des fortifications, la population est passée au fil de l'épée (8000 morts selon des sources d'époques proches de Louis d'Espagne, mais probablement magnifiées ...).
Le 12 avril 1365, le premier traité de Guérande est signé dans la Collégiale Saint-Aubin en ruine, il met fin à la guerre de Succession de Bretagne et voit Jeanne de Penthièvre renoncer au duché en faveur de Jean de Montfort.
Voir aussi : Traité de Guérande (1365)

1365 : Guérande, ville ducale, devient le siège d'une Sénéchaussée royale, qui s'étend sur toute la Presqu'ile : de Herbignac, Saint Molf au Nord, jusqu'à Saint-Nazaire et Montoir au Sud. Le Croisic et Batz y sont intègrées.
1371 : Guérande est assiégée et prise par Bertrand du Guesclin
- Olivier III, seigneur de Clisson tente de reprendre la ville en 1379.

- Un second traité y est signé le 4 avril 1381 entre le duc Jean IV et Charles VI dans la chapelle de Notre-Dame la Blanche (intramuros) nouvellement reconstruite.

Les remparts actuels sont contruits sur les ruines des fortifications antérieures sous le règne de François II, duc de Bretagne.

1404 à 1409 : Création d'un couvent dominicain Saint-Yves situé dans le faubourg Bizienne, par le Duc de Bretagne Jean V, et confirmé par le Pape Benoit XIII.
1405 : instauration au profit de ce monastère de la foire annuelle des 20 et 21 Mai.
1489 : Lettre du 9 Avril de Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne, qui "annoblit les Marais salants, les dispensant d'impots ..."
Anne de Bretagne en mémoire de ses nombreux séjours dans sa ville ducale, et de la fidélité de la ville à la Maison de Montfort, donna une couronne d'or à Guérande, disparue, une d'argent à Saillé (commune de Guérande), disparue, et une de cuivre doré à Trescalan (aujourd'hui dans la commune de La Turballe), existant encore, et toujours portées par les mariés lors de leurs noces.
1532 : édit d'union perpetuel du Duché de Bretagne à la couronne de France.

Maison du Potier, XVIe - XVIIe, Place du Pilori


Porte Saint-Michel


Les remparts et la Tour de la Gaudinais


Sources : Wikipedia.

_________________

http://www.aide-et-action.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexislorens.fr
 
CITE MEDIEVALE DE GUERANDE (LOIRE ATLANTIQUE-44)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Marc-sur-Mer (Loire-Atlantique) 7 à 10 points lumineux rouges
» Festival sataniste en Loire Atlantique
» mutation loire atlantique indre et loire
» 2013: le 18/02 à 18h20 - Un engin de grande taille - les touches 44 -Loire-Atlantique (dép.44)
» Recherche d un contract GIPSA en Loire Atlantique 44

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: APPROCHE THEMATIQUE :: LES LIEUX :: CHATEAUX FORTS ET CITES-
Sauter vers: