LA PASSION DU MOYEN AGE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LA PASSION DU MOYEN AGE

forum de passionnés
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Black Friday chez ASOS : Les plus grosses promos ...
Voir le deal

 

 Le roman

Aller en bas 
AuteurMessage
Maud
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
Maud


Féminin Nombre de messages : 757
Age : 37
Localisation : Auriol
Date d'inscription : 11/09/2007

Le roman Empty
MessageSujet: Le roman   Le roman Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 1:53

XIIe-XIIIe Thèmes légendaires / Un genre nouveau : le roman

Like a Star @ heaven 1. La naissance du roman

La langue vulgaire est d'abord utilisée pour les textes de nature hagiographiques ou "historique". Mais la fiction s'empare rapidement de ce nouveau mode d'expression, au point que le nom d'un "nouveau" genre littéraire, le "roman", n'est autre que celui de cette langue non latine. "Mettre en romanz", c'est dans un premier temps "translater", c'est à dire traduire du latin en langue vulgaire. Encore faut-il tenir compte de la conception médiévale de la traduction, qui est beaucoup plus proche de ce qu'on appelle adaptation et mis au goût du jour.
Le savoir, estiment les écrivains de la deuxième moitié du XIIe siècle, est passé de Grèce à Rome, puis de Rome en France : c'est la translatio studii ; et d'espérer que cet arrêt de la science à Paris, ou de façon plus générale en Occident, est définitif. Mais si ce transfert apporte à la littérature un trésor de thèmes et de motifs, les contemporains ont eux aussi des choses à dire, des récits à raconter, tout à fait dignes d'être mis en roman, ou en "geste", en épopée.

Like a Star @ heaven 2. Les trois matières

L'esprit médiéval, qui aime les classifications, distingue d'abord trois "matières" narratives :

* la matière antique, produit direct de la translatio, qui reprend à son compte les grandes œuvres de l'Antiquité, et situe dans un Orient mythique les aventures de ses héros
1110 - Albéric : Alexandre
1155 - Début du cycle des Sept Sages de Rome
v. 1155 - Roman de Thèbes
v. 1156 - Eneas
1160 - Roman de Troie
1170/1180 - Roman d'Alexandre en alexandrins
1177 - Gautier d'Arras : Roman d'Eracle
v. 1225 - Roman de Troie, en prose

* la matière de France, qui relate les hauts faits de Charlemagne, de ses pairs et chevaliers : ce sont les chansons de geste
v. 1080 - Chanson de Roland
1088 - Gormont et Isembart , Chanson de Guillaume
1137 - Le Couronnement de Louis
1138 - Le Charroi de Nîmes, La Prise d'Orange
1181 - Chanson de Jérusalem
v. 1220 - Chanson de la croisade albigeoise, première partie
v. 1250 - Huon de Bordeaux
1272 - Adenet le Roi : Berte au grand pied

* la matière de Bretagne, qui s'inspire du fond considérable de légendes et de contes transmis oralement par les populations celtiques
v. 1165 - Chrétien de Troyes : Erec et Enide
1172 - Thomas : Tristan
1176 - Chrétien de Troyes : Cligès
1179 - Chrétien de Troyes : Le chevalier à la charrette
1180 - Chrétien de Troyes : Le chevalier au lion
1181 - Béroul : Tristan / Chrétien de Troyes : Les contes du Graal
v. 1210 : Perlesvaus
v. 1225 : Continuations du Conte du Graal
1220/1230 : Lancelot
v. 1230 : La Mort le roi Artu
v. 1235 : Tristan en prose

Like a Star @ heaven 3. La veine réaliste

Plus tard, les catégories s'avèrent insuffisantes : on voit apparaître, par exemple, les fabliaux, contes à rire qui reflètent une société bien différente de celle des romans arthuriens. Une nouvelle distinction apparaît (même s'il est possible que ce ne soit pas le cas pour les mentalités médiévales) entre roman courtois et roman non courtois, dit "réaliste".
Par ailleurs, la soif encyclopédique qui se manifeste dans les "sommes" didactiques ou religieuses du XIIIe siècle se manifeste aussi dans les textes narratifs en langue vulgaire : à partir d'œuvres uniques et parfaites, achevées ou non, se crée un réseau de cycles, de suites, de continuations, qui s'épanouit pendant près de deux siècles, avant de se tarir, victime de l'épuisement des légendes.

_________________
Enluminure pour illuminée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motsprecieux.fr/
 
Le roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PASSION DU MOYEN AGE :: LITTERATURE :: TEXTES D'EPOQUE-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser